Aller au contenu principal
LuminUltra
EnglishFrançais简体中文

En utilisant ATP identifier le gonflement des boues - Quel est l'avantage?

 

Le gonflement des boues est un problème grave qui peut nuire aux stations de traitement des eaux usées (STEP). Il a été estimé que 60% de la station d’épuration des boues activées aux États-Unis subissent un gonflement continu ou intermittent des boues. Ceci est préoccupant car le gonflement des boues entraîne une mauvaise décantation dans le clarificateur secondaire qui peut provoquer des lessivages des solides. L'impact de ces événements comprend une mauvaise qualité des effluents, une capacité de traitement réduite en raison de la réduction des stocks de solides et des performances de déshydratation médiocres. Il existe deux types de gonflement des boues: filamenteux et visqueux. Le gonflement filamenteux est causé par la prolifération d'organismes filamenteux. Les organismes filamenteux se développent sous forme de longs brins qui, lorsqu'ils sont trop abondants, donnent une boue plus lâche qui ne se compacte pas. Le gonflement visqueux est causé par la biomasse produisant des quantités excessives de polysaccharides extracellulaires (EPS). L'EPS agit comme une éponge, retient l'eau et réduit le compactage des boues. Le gonflement des boues peut être causé par divers problèmes, notamment un faible taux d'oxygène dissous, un faible rapport aliments / micro-organismes, des carences en nutriments et une toxicité.

Le gonflement des boues est traditionnellement identifié par une combinaison de microscopie et de mesure de l'indice de volume de boues (SVI). Le SVI est calculé comme le rapport entre la concentration totale en solides en suspension et le volume des boues après la décantation 30. Bien que ces deux méthodes permettent d’identifier le groupement en masse, elles prennent beaucoup de temps et, en raison de la précision des tests, risquent de ne pas identifier un évènement de regroupement tant qu’il n’est pas bien avancé. Il en résulte que des actions correctives sont entreprises après que l'événement de gonflement devient un problème important.

ATP est une mesure alternative qui permet de quantifier de petits changements dans le gonflement des boues, permettant ainsi aux actions préventives de se produire plus tôt. Lors du gonflement des boues ATP teste la liqueur mélangée est passée à travers un écran et ATP est mesurée sur les boues retenues et sur l'échantillon initial. Lorsque des événements de gonflement se produisent, davantage de boues sont conservées à l'écran. Les résultats sont généralement représentés comme la fraction de retenue ATP totaliser ATP. Les tests peuvent être réalisés rapidement (<10 minutes), ce qui se traduit par un gain de temps par rapport aux paramètres traditionnels. Un événement de gonflement peut prendre des jours, voire des semaines, à évoluer. Si un événement de gonflement peut être diagnostiqué plus tôt, il peut être résolu en déterminant et en corrigeant la cause première. Cela diminue la probabilité que des actions plus sévères, telles que la chloration des boues d'activation de retour, doivent avoir lieu. ATP Il a été démontré que la prévision de la SVI par les jours 10-15 était prévisible, ce qui donnait un délai important pour la mise en œuvre de mesures préventives.

 


Jordan Schmidt

Jordan est titulaire d'un doctorat en génie civil spécialisé dans le traitement biologique des eaux usées. Au cours de son doctorat, Jordan a participé à des évaluations sur le terrain à grande échelle d'étangs de stabilisation des déchets municipaux dans le territoire canadien du Nunavut. Il possède une expertise variée incluant la science des données, la conception expérimentale, la programmation statistique et le traitement complet des eaux usées municipales. Lorsqu'il ne travaille pas, Jordan pratique le kayak de mer, le camping dans l'arrière-pays dans le parc national Kejimkujik et l'escalade.

Articles Similaires

Votre navigateur est expiré!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenant